Index  >   Le Finistère
Nividic

Le phare de Nividic se trouve à 900 m à l'ouest de la pointe de Pern.
Pour son fonctionnement "automatique", deux pylônes en béton ont été construits.
Erigés sur les récifs de Conçu et Ker Zu (distants de 275 m et 685 m de la pointe),
ils supportaient une ligne aérienne apportant le courant électrique et permettant l'utilisation d'une nacelle.
(Ce courant était alors fourni par le phare du Créac'h.)
L'édification de l'ensemble a débuté en 1912 et le phare a été allumé pour la première fois en 1936.


Le phare fut éteint durant la Seconde Guerre Mondiale et, faute d'entretien, la ligne aérienne se romput.
Remis en service dans les années 50, une plate-forme pour hélicoptère y fut installée.
Il est équipé de panneaux solaires en 1996.
Le phare de Nividic a une hauteur de 36 m et comporte trois salles superposées sous la lanterne.
Son feu scintillant rapide blanc porte à 10 milles.


"Le pylône intermédiaire de Ker Zu où se produit le changement de direction des câbles".
extrait de La science et la vie de décembre 1934.


Vue de l'emplacement de la station de Pern d'où partait la ligne aérienne (au fond le pylône de Conçu).
Ce bâtiment abritait aussi le départ de la nacelle de service pour le transport du personnel.
Il fut démoli en 1985.


Ruines de la "Villa des Tempêtes".
Ce bâtiment abrita de 1885 à 1900 la trompette de brume de Pern.


Index  >   Le Finistère